Découvrez-nous

1er Écosystème Digital 100% dédié au secteur de la Beauté !

2 Portails Média
7 Plateformes dédiées
1 Solution Marketing Unique

Accès Membre 100% GRATUIT

Croissance Economique Du Bien-Etre De 12,8%

Croissance Economique Du Bien-Etre De 12,8%
Selon un rapport de Global Wellness Economy (GWI), l’industrie du Bien-Etre a augmenté de 6,4% par an entre 2015 et 2017, ce qui est presque le double de la croissance économique mondiale au cours de la même période (3,6%).

L’économie mondiale du bien-être est en plein essor, avec une croissance de 12,8% au cours des deux dernières années pour atteindre une valeur marchande de 4 ,2 billions de dollars, selon le rapport du Global Wellness Economy Monitor (GWI) de 2018.

Le secteur du bien-être a progressé de 6,4% annuellement entre 2015 et 2017, ce qui représente presque le double de la croissance économique mondiale au cours de cette période (3,6%). Le rapport, à son tour , a identifié les leaders ou les secteurs de cette croissance avec des revenus plus élevés de cette période et par an, à savoir l’industrie du Spa (9,8%), celle du Tourisme du Bien-Etre (6,5%) et le Bien-Etre Immobilier (6,4%).

Avec les dépenses liées à l’industrie du bien-être, totalisant 4.2 billions de dollars, le secteur représente désormais plus de la moitié des dépenses totales consacrées à la santé (7.3 billions de dollars) qui a placé le secteur de l’industrie du bien-être comme secteur fondamental, qui représente en ces chiffres de dépenses les 5,3% de tous les résultats économiques globaux au niveau mondial.

La GWI définit le bien-être comme la recherche active d’activités, d’options et de styles de vie conduisant à un état de santé holistique. Ce rapport a été publié dans le 12a Global Wellness Summit, qui s’est tenu récemment au Techno-gym Village, Cesena, en Italie.

 

10 Secteurs Leaders

 

Les 10 secteurs qui composent l’écosystème global du bien-être sont :

  • Soins personnels, beauté et anti-âge. $1083bn (taux de croissance annuel de 4,1%)
  • Alimentation saine, Nutrition et la perte de poids. $702bn (4,1%).
  • Tourisme de Bien-Etre. $639bn (6,5%).
  • Fitness et Corps-esprit. $595bn (4,8%).
  • Médecine préventive et personnalisée et santé publique. $575bn (3,7%).
  • Médecine traditionnelle et complémentaire. $360bn (N / A.)
  • Biens immobiliers de Bien-Etre. $134bn (6,4%).
  • Économie de Spa. $119bn (9,8%).
  • Sources thermales / minérales. $56bn (4,9%).
  • Bien-être dans le lieu de travail. $48bn (4,8%).

“Les 10 secteurs du bien-être sont dynamiques et interconnectés, intrinsèquement liés à véhiculer l’économie du bien-être dans son ensemble. Le rapport indique que compte tenu du prolongement de l’existence, de la maladie chronique croissante, du stress et de la tristesse, nous remettons en cause nos vies et recentrons notre attention à ce qui nous fait du bien, en particulier les lieux de vie, notre façon de vivre, de travailler et de voyager ».

“L’économie du bien-être reflète les changements des priorités par la prise de conscience croissante de l’impact critique des environnements extérieurs sur notre santé et notre bien-être.”

En Amérique du Nord, 54% des travailleurs employés dans cette région avaient accès à des programmes et services de bien-être sur le lieu de travail en 2017.

Le bien-être Immobilier, en particulier, est un segment en forte croissance, avec plus de 740 projets dans :

  • Les biens immobiliers du Bien-Etre
  • Les développements communautaires construits
  • La construction partielle ou en développement dans 34 pays depuis novembre 2017.

Cela inclut les communautés planifiées, les logements multifamiliaux, les quartiers et projets urbains, les centres de villégiature et les Spas.

Les bénéficiaires sur le lieu de travail

D’après le rapport préparé par GWI, moins de 10% de la population active mondiale bénéficie d’initiatives sociales sur le lieu de travail, uniquement de celles qui travaillent pour les économies les plus riches du monde ou pour de grandes multinationales.

En Amérique du Nord, 54% des travailleurs employés dans cette région avaient accès à des programmes et à des services de bien-être sur le lieu de travail en 2017, contre seulement 5% en Amérique du Sud. En Europe, un quart (25%) des employés bénéficiaient de ces avantages, contre 8% seulement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, 5% en Asie et Pacifique et 1% dans la région Afrique sub-saharienne.

L’importance du Tourisme du Bien-être

Avec ces 639 milliards de dollars de chiffre d’affaires total, le tourisme de bien-être est maintenant un segment significatif et en croissance rapide du tourisme mondial, qui se développe à un rythme soutenu. Selon les relevées de données, les voyageurs ont effectué 830 millions de voyages de bien-être en 2017, soit 139 millions de plus qu’il y a deux ans (2015).

“Bien que certaines dépenses soient engagées dans des activités axées sur le bien-être (telles que la visite d’une source thermale, recevoir un massage ou prendre un cours de méditation ou de fitness), d’autres sont des frais de déplacement tels que le transport, l’alimentation et le logement, les achats, etc. », souligne le rapport GWI.

“A mesure que de plus en plus de consommateurs intègrent le bien-être à leur style de vie, toutes les entreprises ont de nombreuses possibilités d’insuffler le bien-être dans leurs offres et de capturer les dépenses des voyageurs en quête de bien-être”, conclut-il.

Related posts