Découvrez-nous

1er Écosystème Digital 100% dédié au secteur de la Beauté !

2 Portails Média
7 Plateformes dédiées
1 Solution Marketing Unique

Accès Membre 100% GRATUIT

Le vieillissement cutané pourrait-il être arrêté par une seule protéine?

Le vieillissement cutané pourrait-il être arrêté par une seule protéine?

Des scientifiques de Stanford ont récemment fait une découverte qui pourrait s’avérer révolutionnaire pour l’avenir du rajeunissement de la peau.

 Avec l’aide de souris, l’équipe de recherche en dermatologie a compris qu’une protéine unique régulait de nombreux gènes jouant un rôle crucial dans le vieillissement.

Les chercheurs ont bloqué la protéine, appelée NF-kappa-B, chez une souris âgée de deux ans. Après deux semaines, la peau de la souris présentait une ressemblance remarquable avec celle d’une souris nouveau-née. La peau paraissait plus jeune et plus épaisse et ses cellules semblaient se diviser plus rapidement.

Bien que ses effets à court terme recèlent un potentiel passionnant, le rôle de NF-kappa-B dans le cancer et d’autres maladies pourrait empêcher qu’il ne devienne une solution à long terme à la fontaine de la jeunesse.

Le blocage de la protéine dans des traitements limités peut être une option prometteuse pour aider les personnes âgées à se remettre d’une chirurgie, mais s’il est utilisé comme traitement anti-âge prolongé pour la peau, les chercheurs soupçonnent que les résultats pourraient avoir un prix malsain.

Seules d’autres recherches permettront de déterminer les applications les plus sûres pour cette manipulation de protéines.

Beaute Particuliers Demander Informations 2

Related posts